Terrain d’Entente
2020 > ...

Initiée en 2015, la création du spectacle sur les liens entre pétanque et astronomie, La cosmologie du cochonnet s’est faite avec le Club A.Blain à Montreuil. La pièce raconte entre autre le déménagement du club du « bas Montreuil, plus bourgeois, au quartier de La Noue, plus populaire » et la collision entre les boulistes et le quartier qui en a découlé.

Le terrain de pétanque de la Noue est un lieu vivant où se rendent chaque jour des dizaines de joueurs de boules. C’est aussi un espace que l’on traverse pour entrer dans le quartier ou pour emmener ses enfants à l’école.

Le club André Blain et GONGLE lancent une réflexion sur ce lieu, pour ouvrir le terrain au quartier, y faciliter la présence des femmes, des anciens et des enfants et rendre propices les rencontres intergénérationnelles. Autrement dit, trouver un « Terrain d’entente ».

En octobre 2020, habitant·e·s, boulistes, parent·e·s d’élèves, écolier·e·s, artistes et collégien·ne·s dessinent des micros aménagements, ceux-ci sont exposés sur le terrain et devant l’école. Le projet se précise jusqu’en avril où démarre un chantier participatif avec les Compagnons Bâtisseurs.

 

In 2015, in collaboration with the Club A. Blain in Montreuil, a show about the links between boules and astronomy La cosmologie du cochonnet (Jack Cosmology) began development. The piece recounts, among other things, the move of a boules club from “more bourgeois lower Montreuil, to the more working class area of La Noue” and the collision between the bowlers and their new neighbours.

The boules ground of La Noue is a lively place, frequented by dozens of players every day. Its also a space which has to be crossed to enter the neighbourhood and to take the kids to school.

The Andre Blain Club and GONGLE have launched a reflection on this space in order to open the grounds up to the neighbourhood, facilitate the presence of women, both the elderly and the youth, and provide opportunities for intergenerational encounters. To put it another way, to find some “common ground”.

In October 2020, residents, bowlers, parents of school children, pupils, artists and students drew micro-installations. These were exhibited on the boule ground and in front of the school. The project is in place until April when a volunteer programme with Compagnons Bâtisseurs, in which the community will be able to take part in craft and woodwork activities, will begin.

 

PARTICIPANT·E·S / PARTICIPANTS

Le collège Marais de Villiers, le centre de loisirs Joliot-Curie, les parent·e·s d’élèves, l’antenne Jeunesse Clos Français et les habitant·e·s du quartier de la Noue (Montreuil).

PARTENAIRES / PARTNERS

Le club de Pétanque André Blain et Les Compagnons Bâtisseurs, avec le soutien de La Fondation de France.

Initiée en 2015, la création du spectacle sur les liens entre pétanque et astronomie, La cosmologie du cochonnet s’est faite avec le Club A.Blain à Montreuil. La pièce raconte entre autre le déménagement du club du « bas Montreuil, plus bourgeois, au quartier de La Noue, plus populaire » et la collision entre les boulistes et le quartier qui en a découlé.

Le terrain de pétanque de la Noue est un lieu vivant où se rendent chaque jour des dizaines de joueurs de boules. C’est aussi un espace que l’on traverse pour entrer dans le quartier ou pour emmener ses enfants à l’école.

Le club André Blain et GONGLE lancent une réflexion sur ce lieu, pour ouvrir le terrain au quartier, y faciliter la présence des femmes, des anciens et des enfants et rendre propices les rencontres intergénérationnelles. Autrement dit, trouver un « Terrain d’entente ».

En octobre 2020, habitant·e·s, boulistes, parent·e·s d’élèves, écolier·e·s, artistes et collégien·ne·s dessinent des micros aménagements, ceux-ci sont exposés sur le terrain et devant l’école. Le projet se précise jusqu’en avril où démarre un chantier participatif avec les Compagnons Bâtisseurs.

 

In 2015, in collaboration with the Club A. Blain in Montreuil, a show about the links between boules and astronomy La cosmologie du cochonnet (Jack Cosmology) began development. The piece recounts, among other things, the move of a boules club from “more bourgeois lower Montreuil, to the more working class area of La Noue” and the collision between the bowlers and their new neighbours.

The boules ground of La Noue is a lively place, frequented by dozens of players every day. Its also a space which has to be crossed to enter the neighbourhood and to take the kids to school.

The Andre Blain Club and GONGLE have launched a reflection on this space in order to open the grounds up to the neighbourhood, facilitate the presence of women, both the elderly and the youth, and provide opportunities for intergenerational encounters. To put it another way, to find some “common ground”.

In October 2020, residents, bowlers, parents of school children, pupils, artists and students drew micro-installations. These were exhibited on the boule ground and in front of the school. The project is in place until April when a volunteer programme with Compagnons Bâtisseurs, in which the community will be able to take part in craft and woodwork activities, will begin.

 

PARTICIPANT·E·S / PARTICIPANTS

Le collège Marais de Villiers, le centre de loisirs Joliot-Curie, les parent·e·s d’élèves, l’antenne Jeunesse Clos Français et les habitant·e·s du quartier de la Noue (Montreuil).

PARTENAIRES / PARTNERS

Le club de Pétanque André Blain et Les Compagnons Bâtisseurs, avec le soutien de La Fondation de France.