slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
Terrain des négociations
2015-16

L’ Euro 2016 est accueillie par la France ; la compétition promet des fêtes, des victoires et des drames. Cette liesse européenne charrie aussi son lot de sponsors, de matraquage médiatique, de corruption et d’inégalités sociales dans l’ambiance un peu grisée d’une Europe en crise.

Les paradoxes et les excès du football marchand auraient de quoi détourner définitivement les citoyens de ce sport si les tribunes et les terrains ne regorgeaient pas de luttes sociales et politiques, permettant l’invention de façons de s’organiser, de résister et de se représenter collectivement. Bien que fragiles, ces espaces politiques constituent de précieuses ressources pour penser les façons de faire de la politique aujourd’hui.

Le terrain des négociations est un projet à la frontière de l’art, du sport et de la politique. Il s’appuie sur l’Euro pour ouvrir un débat sur la place du collectif dans nos sociétés et sur les façons de faire de la politique au quotidien. La notion de négociation est au centre du projet car elle permet de regarder de près les interactions entre les acteurs du milieu du football et les façons dont les groupes évoluent.

Le terrain des négociations propose de participer à l’euphorie générale de l’Euro 2016 tout en gardant le pied et l’esprit alerte. L’histoire de clubs sportifs des quartiers populaires en Ile-de-France sera abordée à travers un travail de recherche documentaire impliquant des chercheurs en sciences sociales et s’appuyant sur des archives municipales, et des témoignages d’habitants. Il constituera la base d’un spectacle, de performances, d’ateliers, de débats, de jeux dans l’espace public et de fêtes.

Euro 2016 will be hosted by France; the tournament promises parties, victories and drama. This european rejoicing will also bring its stock of sponsors, relentless media circus, corruption and social inequalities set to the somewhat grim background of a Europe in crisis.

 The paradoxes and excesses of market football would be enough to definitively make the sport’s citizens turn away if the terraces were not teeming with social and political struggles, allowing for the invention of new ways to organise, resist and represent oneself collectively. Although fragile, these political spaces constitute a precious resource for rethinking the ways politics is practiced today.

 Field of negotiations is a project at the frontier between art, sport and politics. It uses Euro 2016 as a platform to open up a debate on the place of collectives in our society and day to day ways of performing politics. The notion of negotiation plays a central role in the project as it acts as a means to look closely at the interactions between different actors in the world of football and how different groups within football evolve.

 Field of negotiations proposes to participate in the general euphoria of Euro 2016 all the while keeping it’s wits about it. The story of sports clubs in working class areas of the region of Ile-de-France will be treated in a documentary project involving researchers specialised in social sciences drawing on municipal archives and the testimony of local inhabitants. It will form the basis of a theatre piece, workshops, debates, games in public spaces and parties.

Partenaires / Partners

Nouveau théâtre de Montreuil, Musée de l’Histoire vivante, Théâtre des Roches, Cinéma Méliès, Bibliothèque de la ville de Montreuil, UNESCO, IRCAM, Assemblée Nationale, Parlement Européen, Tatane, l’Association Sportive des Cantonniers de Montreuil, Nouveau Souffle, Collectif Red Star Bauer, Association EN TEMPS, Michto Ma RadioCollège Marcelin Berthelot, Antenne Jeune La Noue-Clos français, Café La Pêche.

Participants / Participants 

Nil Dinç, metteuse en scène

Joe Cave, compositeur et musicien

Virginie Berthier, dramaturge

Amélie Auffret, scénographe

Sylvain Méconté, comédien

Hakim Benaouda, comédien

Gabriel Delon, DJ Deschamps

Ludovic Lestrelin, socoliogue et comédien.

08_09_2015_TDN_SCHEMA

 

08_09_2015_TDN_SCHEMA2

 

08_09_2015_TDN_SCHEMA3

L’ Euro 2016 est accueillie par la France ; la compétition promet des fêtes, des victoires et des drames. Cette liesse européenne charrie aussi son lot de sponsors, de matraquage médiatique, de corruption et d’inégalités sociales dans l’ambiance un peu grisée d’une Europe en crise.

Les paradoxes et les excès du football marchand auraient de quoi détourner définitivement les citoyens de ce sport si les tribunes et les terrains ne regorgeaient pas de luttes sociales et politiques, permettant l’invention de façons de s’organiser, de résister et de se représenter collectivement. Bien que fragiles, ces espaces politiques constituent de précieuses ressources pour penser les façons de faire de la politique aujourd’hui.

Le terrain des négociations est un projet à la frontière de l’art, du sport et de la politique. Il s’appuie sur l’Euro pour ouvrir un débat sur la place du collectif dans nos sociétés et sur les façons de faire de la politique au quotidien. La notion de négociation est au centre du projet car elle permet de regarder de près les interactions entre les acteurs du milieu du football et les façons dont les groupes évoluent.

Le terrain des négociations propose de participer à l’euphorie générale de l’Euro 2016 tout en gardant le pied et l’esprit alerte. L’histoire de clubs sportifs des quartiers populaires en Ile-de-France sera abordée à travers un travail de recherche documentaire impliquant des chercheurs en sciences sociales et s’appuyant sur des archives municipales, et des témoignages d’habitants. Il constituera la base d’un spectacle, de performances, d’ateliers, de débats, de jeux dans l’espace public et de fêtes.

Euro 2016 will be hosted by France; the tournament promises parties, victories and drama. This european rejoicing will also bring its stock of sponsors, relentless media circus, corruption and social inequalities set to the somewhat grim background of a Europe in crisis.

 The paradoxes and excesses of market football would be enough to definitively make the sport’s citizens turn away if the terraces were not teeming with social and political struggles, allowing for the invention of new ways to organise, resist and represent oneself collectively. Although fragile, these political spaces constitute a precious resource for rethinking the ways politics is practiced today.

 Field of negotiations is a project at the frontier between art, sport and politics. It uses Euro 2016 as a platform to open up a debate on the place of collectives in our society and day to day ways of performing politics. The notion of negotiation plays a central role in the project as it acts as a means to look closely at the interactions between different actors in the world of football and how different groups within football evolve.

 Field of negotiations proposes to participate in the general euphoria of Euro 2016 all the while keeping it’s wits about it. The story of sports clubs in working class areas of the region of Ile-de-France will be treated in a documentary project involving researchers specialised in social sciences drawing on municipal archives and the testimony of local inhabitants. It will form the basis of a theatre piece, workshops, debates, games in public spaces and parties.

Partenaires / Partners

Nouveau théâtre de Montreuil, Musée de l’Histoire vivante, Théâtre des Roches, Cinéma Méliès, Bibliothèque de la ville de Montreuil, UNESCO, IRCAM, Assemblée Nationale, Parlement Européen, Tatane, l’Association Sportive des Cantonniers de Montreuil, Nouveau Souffle, Collectif Red Star Bauer, Association EN TEMPS, Michto Ma RadioCollège Marcelin Berthelot, Antenne Jeune La Noue-Clos français, Café La Pêche.

Participants / Participants 

Nil Dinç, metteuse en scène

Joe Cave, compositeur et musicien

Virginie Berthier, dramaturge

Amélie Auffret, scénographe

Sylvain Méconté, comédien

Hakim Benaouda, comédien

Gabriel Delon, DJ Deschamps

Ludovic Lestrelin, socoliogue et comédien.

08_09_2015_TDN_SCHEMA

 

08_09_2015_TDN_SCHEMA2

 

08_09_2015_TDN_SCHEMA3